lycee-notre-dame-du-roc

Nos Bac pro Commerce font du eTwinning

 
Le
publiée par
BPC2021_eTwinning

2021 : quand la pandémie oblige à constater qu’un chef d’œuvre peut en cacher un autre ou quand un variant devient très très positif !

Le chef d’œuvre, matière obligée en première et terminale bac pro, consiste à mener à bien un ou plusieurs projets à caractère professionnel en associant plusieurs matières scolaires et des partenaires extérieurs.

Tout en étant confinés, les premières bac pro commerce réussissent à créer des liens avec de jeunes allemands, à échanger virtuellement avec eux sur différents sujets : leur lycée, leur formation, leur culture, leur région via une langue commune : l’anglais !

En échangeant sur leurs présentations personnelles, leurs formations, leurs établissement respectifs, leurs projets et leur vision de la pandémie, 33 élèves français en partenariat avec 19 jeunes allemands mènent un véritable exploit technique et pédagogique.

A l’origine :  un projet Erasmus+ établi entre l’Allemagne, la Slovénie, et le Danemark sur un thème choisi lié à l’inclusion sociale et l'environnement. La pandémie a eu raison de ce projet pour 2020/2021 car il est associé à des échanges entre jeunes sur 4 périodes différentes sur les deux années de formation … A voir pour 2021/2022 !

Mais la volonté de quelques enseignants allemands et français les a menés à créer un variant du projet : à nous le variant franco-allemand !

A nous l’envie de créer des liens par le biais de rendez-vous réels mais en distanciel ! C’est ainsi qu’une première rencontre a eu lieu entre deux lycées : KBS-Schuler (Nordhorn) et Notre Dame du Roc (La Roche sur Yon).

52 jeunes connectés en même temps avec leurs enseignants qui échangent par petits groupes via les outils informatiques proposés par les établissements : d’abord un exploit technique.  C’était la première rencontre du mois de mars dernier : les élèves français étaient présents au lycée et tous connectés dans la même salle : distanciation et masques obligent !

Le deuxième exploit technique et pédagogique : itérer l’activité mais cette fois en distanciel pour les 52 jeunes : charge aux enseignants d’amener les élèves à se connecter de chez eux via la même plateforme le même jour et à la même heure ; les élèves ayant fourni au préalable un travail de réflexion et un support d’informations sur leur environnement géographique, scolaire et leur rapport à l’Europe et ce en anglais évidemment !

Le chef d’œuvre est bien réel lorsque l’activité aboutit et se concrétise. 33 jeunes lycéens français en première commerce qui vivent plusieurs expériences personnelles d’échanges en langue étrangère pour aller à la rencontre de jeunes de leur âge via leur formation professionnelle, il y a bien là de quoi se féliciter de l’intérêt des outils informatiques, de la volonté humaine et de la belle jeunesse qui défie la pandémie en dépassant les frontières du pays et les barrières de la langue.

Pas encore tous vaccinés contre le virus (et pourtant le lycée a plus de 55 ans !) mais tous vaccinés contre la morosité ambiante : car au lycée Notre Dame du Roc et au lycée KBS-Schuler, virus ou pas les échanges sont très positifs et c’est tant mieux !